Le Sparticle

Page 109

Creative Commons Attribution-NonCommercial-NonDerivatives Certains droits réservés.

7 commentaires

GxOver a dit :

Trop fort je n'ai aucune critique a te donener ! ><</p>

27 sept. 2010

Kbenjamin a dit :

Sublime!

28 sept. 2010

Aurelien_Jousse a dit :

C'est vrai que c'est assez baleze !!!!!

28 sept. 2010

woulouf a dit :

Pareil, c'est impec!

28 sept. 2010

Un visiteur a dit :

Ah ben apparemment elle a recupéré…

29 sept. 2010

Un visiteur ("R") a dit :

Message precedent de moi.

29 sept. 2010

Un visiteur (Jacques Razu) a dit :

Cher Monsieur Crocodile,

Vos deux dernières planches (108 et 109) font référence à point nommé (pour moi) à un jeu pluri-millénaire : les Echecs. Lors d'une hospitalisation récente (que voulez-vous ? M. Crocodile, on vieillit !), un infirmier passionné, surnommé “Echecsman” dans tout le service, me fit redécouvrir l'importance stratégique capitale de ce jeu, auquel je n'avais pas touché depuis 30 ans. La stratégie des Echecs qui est l'anticipation permanente des coups de l'ennemi autant que celle des coups à lui porter, tient l'attention sur le qui-vive et l'intelligence critique en éveil. Cet infirmier (mille grâces lui soient rendues) sut réveiller et aiguiser en moi dans la vie dite “réelle” le gôut de la stratégie contre mon ennemi trentenaire : “l'im-monde du travail” qui, comme vous le savez sans doute, n'est qu'esclavage et prostitution ; c'est là ce qui distingue, d'ailleurs, l'esclavage salarié de l'esclavage antique qui, lui, n'était qu'esclavage. L'esclave moderne, la “ressource humaine” (comme le pétrole ou le charbon), doit aller se vendre ou plus exactement se louer pour toucher un salaire, c'est à dire si les mots ont encore un sens, se prostituer.

30 sept. 2010