Elliett délivrée

Page 39

Creative Commons Attribution-NonCommercial-NonDerivatives Certains droits réservés.

4 commentaires

jean-yves a dit :

Enfin quelqu'un pour délivrer Eliett !

très étrange, cette ambiance de crypte moyen-âgeuse. Et très réussie.

Pas mal le choc des cultures entre les escaliers extérieurs de Brooklyn et la crypte toscane !

En tous cas, dans cette scène, les machines ne sont pas à la hauteur des hommes (enfin … des femmes, qui, chacun le sait sait depuis Aragon, sont l'avenir de l'homme)

7 janv. 2010

Un visiteur (Brüth) a dit :

on dirait de + en + un jeu vidéo ; moi qui aime pas jouer ; je trouve ça plaisant ^^

7 janv. 2010

Aurelien_Jousse a dit :

C'est vrai que ca fait jeux video ^^ mais ca tu ;)

7 janv. 2010

Un visiteur (JB Crocodile) a dit :

Effectivement, on avait laissé Lola et Dale dans une ambiance d'usine désaffectée et on les retrouve dans un décor vieillot, briques, pierres, colonnes moulurées, arcades … et au milieu de la place, une cage en fer avec 2 robots. J'aime bien ce mélange.

Bien sûr le scénario explique cela : il y a des nappes, des flux rétro-temporels qui circulent à la périphérie du district et qui rongent, sapent de manière incompréhensible et arbitraire des pans de décors, des morceaux de programme d'ordinateur, des étiquettes de boîtes de conserve, etc … mais il ne s'agit que d'une rationalisation … le goût pour ce mélange est évidemment premier.

7 janv. 2010